LAURE MANAUDOU, FIN DE L’HISTOIRE !

Paris passe par Chartres pour les nageurs français. Les championnats de France qui se déroulent à L’Odysée depuis dimanche sont en effet le rendez-vous obligé pour décrocher son sésame olympique. Chartres n’en est pas à son coup d’essai puisque la préfecture d’Eure-et-Loir avait déjà accueilli les France en 2014 ou en 2021. Surtout, la piscine chartraine a été le lieu des adieux de Laure Manaudou à la natation.

Cinq mois après le fiasco des Jeux de Londres, la championne olympique 2004 avait en effet disputé les championnats d’Europe en petit bassin avec à la clé trois podiums, la Française décrochant l’or sur 50m dos, l’argent sur 100m dos et le bronze dans le relais 4 × 50 m 4 nages. Un souvenir délicieux pour la native de Villeurbanne.

Trois médailles et puis s'en va

« J’en garde beaucoup d’émotion, c’est la seule compétition internationale à laquelle j’ai participé en France. De finir ainsi, c’était l’objectif que je m’étais fixé. Le fait de m’aligner devant ma famille, ma fille aussi bien qu’elle ait été petite, cela m’avait donné une grande force », avait-elle expliqué des années plus tard à L’Echo Républicain.

Sur le moment, à seulement 25 ans, Laure Manaudou avait pourtant refusé d’officialiser ses adieux à la natation. Il faudra attendre deux mois et une invitation sur le plateau du Grand Journal pour qu’elle annonce formellement la fin de sa carrière, ajoutant être enceinte d’un second enfant. « J’arrête, confie-t-elle. « Je jure que j’arrête une bonne fois pour toutes et que je ne reviendrai pas, poursuit-elle. J’attends un heureux événement. »

2024-06-18T03:14:08Z dg43tfdfdgfd