NUNO MENDES, LA GROSSE SURPRISE

Les supporters du PSG ont certainement suivi avec beaucoup d’attention le premier match du Portugal à l’Euro 2024, mardi soir à Leipzig, face à la Tchéquie, en clôture de la première journée de la phase de groupes. Nuno Mendes et Vitinha ont été alignés d’entrée par Roberto Martinez, alors que les deux autres joueurs du club parisien, Danilo Pereira (une doublure en défense centrale) et Gonçalo Ramos (devancé par Cristiano Ronaldo pour le poste de numéro 9), étaient remplaçants.

Nuno Mendes, pour commencer par lui, a joué à gauche d’une défense à trois (avec Pepe plein axe et Ruben Dias à sa gauche). Un choix étonnant alors que le sélectionneur espagnol avait opté pour Gonçalo Inacio, un défenseur central de métier, lors du dernier match de préparation contre l’Irlande, il y a une semaine. Et le puissant latéral gauche est souvent peu convaincant défensivement. Il a surtout été humilié par Jadon Sancho en demi-finale aller de la Ligue des champions à Dortmund…

Nuno Mendes solide, Vitinha essentiel

Mais, concentré face aux attaquants adverses et disponible dans le jeu, pour participer à la relancer ou s’écarter afin de recevoir la balle (et la donner à l’ailier devant lui, Rafael Leao), Nuno Mendes n’a pas failli. A voir si le joueur de 21 ans conservera ce poste de défenseur central gauche d'un double système. Les Portugais ont en effet défendu en 5-2-1-2 avec Bernardo Silva en 10, mais, en phase offensive, ils ont évolué avec trois défenseurs, quatre milieux de terrain, deux ailiers et un avant-centre.

Vitinha est assurément devenu un élément essentiel de sa sélection, après l’être devenu sous Luis Enrique au PSG. Comme en club, il est la plaque tournante de son équipe en position de numéro 6. Bruno Fernandes évolue à ses côtés, tandis que Joao Cancelo joue plus ou moins haut et plus ou moins à l'intérieur et que Bernardo Silva se place dans l'interligne. Sur les ailes, Rafael Leao a été beaucoup plus percutant à gauche (mais peu intelligent dans ses choix) que Diogo Dalot, latéral de formation et peu servi pour déborder. Cristiano Ronaldo n’a pas converti ses quelques opportunités en première période.

2024-06-18T20:01:43Z dg43tfdfdgfd