MBAPPé TRANSPARENT, KANTé DéPASSé…LES NOTES D’ESPAGNE - FRANCE (2-1)

L’Equipe de France affrontait l’Espagne ce mardi en demi-finale de l’Euro 2024. Un match qui s’est soldé par une élimination des Bleus (2-1) qui n’ont pas été très convaincants dans le jeu non plus.

Meilleure défense de l’Euro avant le choc contre l’Espagne, la France a vu rouge ce soir. Les Bleus ont encaissé deux buts dans le match qui leur seront fatales et synonymes d’élimination. Dans le jeu, la plupart des joueurs ont déçu avec des prestations loin de leurs niveaux habituels. Voici les notes des Bleus ayant pris part à la rencontre.

Maignan (5) : Le gardien de l’AC Milan a eu une soirée moins tranquille contre la Roja. Alors qu’il n’avait encore encaissé aucun but dans le jeu, il en a pris deux ce soir. Hormis cela, il a été solide sur sa ligne pour maintenir les Bleus en vie. Ça n’aura pas suffi malheureusement.

Koundé (5) : C’est un Koundé à deux visages qui s’est montré ce soir. En première mi-temps, il a été dépassé par les déboulés de Nico Williams. S’il a contré le tir de Dani Olmo dans les buts, il a par contre été énorme en deuxième mi-temps. Son réveil a contribué à limiter les assauts espagnols sur les buts de Maignan.

Upamecano (3) : C’est son match le moins abouti depuis le début de l’Euro. Face à l’armada offensive de la Roja, il n’a pas eu la même influence dans le jeu cette fois-ci. Il a aussi sa part de responsabilité sur les deux buts de l’Espagne.

Saliba (6) : C’est le seul défenseur qui a été solide tout au long des 90 minutes. Sur la lignée de ses précédentes rencontres, il a encore sorti une prestation éblouissante face à l’Espagne. Mais il était trop esseulé pour empêcher l’élimination des Bleus.

T. Hernandez (3) : A l’instar d’Upamecano, il a été dépassé par l’attaque espagnole. Son manque d’agressivité en première mi-temps a donné des ailes à Lamine Yamal qui en a bien profité. Discret défensivement, il ne fera pas mieux sur le plan offensif avec des centres qui n’ont pas trouvé preneur ou des occasions vendangées.

Kanté (4) : Etincelant depuis le début de l’Euro, l’ancien de Chelsea a marqué le pas face à l’Espagne, ce soir. Pour une fois, il n’a pas assez pesé sur le jeu des Bleus. Bien contenu par le milieu espagnol, ses courses vers l’avant ont souvent été vaines. Il débutera mieux la seconde mi-temps avant d’être remplacé par Antoine Griezmann à la 61e minute.

Tchouameni (4) : Il symbolise l’image d’un milieu dépassé par le collectif espagnol. Bien contenu à l’instar de Kanté, il n’a pas sorti sa meilleure prestation ce soir. Fautif sur le but de Lamine Yamal, il a été moins agressif que d’habitude. Il a quand même eu un semblant de réveil en seconde mi-temps même s’il été globalement transparent.

Rabiot (3) : S’il a commencé le match en étant plus vif, l’ancien du PSG est rentré dans le rang après son choc avec Jesus Navas. L’international français a fait tout de travers en première mi-temps. Hésitant sur les duels, il aurait pu s’avancer d’un pas pour empêcher Lamine Yamal d’armer sa frappe qui allait nettoyer la lucarne de Mike Maignan. Remplacé à la 61e minute par Eduardo Camavinga.

Dembélé (5) : C’était probablement le Bleu le plus percutant sur le terrain. Avec ses dribbles et ses percussions, il a essayé de créer des occasions pour l’Equipe de France. Malheureusement, l’ex-ailier du Barça a souvent péché dans le dernier geste avec des centres mal ajustés. Il sera remplacé par Olivier Giroud (non noté) à la 78e. Fidèle à lui-même.

Kolo Muani (3) : Un but et puis, plus rien. Alors qu’il avait lancé les Bleus sur une passe de Kylian Mbappé, le joueur du PSG a rapidement disparu des radars. Souvent privé du ballon en raison de la possession espagnole, il n’a plus eu aucune situation intéressante jusqu’à sa sortie à la 61e au profit de Bradley Barcola.

Mbappé (4) : Il a certes décidé de jouer sans son masque ce soir, mais il n’a pas été mieux que lors de ses précédents matchs. Passeur sur le but des Bleus, il a été transparent tout au long de la première période. S’il a essayé de changer la donne en seconde mi-temps, le capitaine de l’Equipe de France a manqué de justesse dans le dernier geste à chaque fois

2024-07-09T22:25:37Z dg43tfdfdgfd